Le Pic du Midi

9th Nov 2017
Pic du midi-camping Le Ruisseau

Le Pic du Midi dans les Pyrénées

À une cinquantaine de km de votre camping, ne ratez pas l’exceptionnelle virée sur le Pic du Midi, le sommet des Pyrénées culminant à 2876 mètres d’altitude.

Accessible à tous grâce au téléphérique, le pic du midi est une visite incontournable pour admirer la majestueuse chaîne de montagne.

Situé près de Bagnères de Bigorre, il est connu du monde entier pour le panorama qu’il offre aux visiteurs sur le versant Franco-espagnol.

Il accueille également un observatoire astronomique dont les recherches scientifiques imposent leurs compétences depuis 135 ans. Un relais de télévision est aussi sur le Pic.

Pic du midi-camping Le Ruisseau

Le Pic du Midi, un site mythique des Pyrénées

 

Depuis toujours, le Pic du midi est la source de légendes que l’on retrouve dans les récits mythlogiques. Les Pyrénées seraient ainsi le tombeau de Pyrène, succombant à son trop grand amour pour Héraclès. Python, le serpent né de leur union gardait le tombeau. La tête de la créature serait à Gavarnie tandis que sa queue serait au Pic du midi.

Il est dit aussi que les pâtres Milharis et Béliou âgés de 999 ans, vivaient au pied de la montagne…

Mais au delà des légendes, une pointe de flèche retrouvée au col de Sensours démontre que le pic du midi était déjà fréquenté à la période néolithique.

Avec le développement des sciences au XVIIe siècle, le pic du midi devient d’un intérêt incontournable du fait de sa situation.

Les expéditions pour des observations sur le site se multiplient. François de Plantade qui étudiera en 1706 la couronne solaire d’une éclipse; Monge et d’Arcet qui mesureront la pression atmosphérique.

 

Le pic du midi, un site scientifique renommé

 

Le XIXe s est au progrès et en 1870, il est décidé la construction d’un observatoire au sommet du Pic du Midi. En 1875 commencent la construction des fondations et en 1882, les premiers locaux voient le jour.

Mais il faudra encore attendre l’année 1907 pour que le premier télescope soit installé. C’est alors un des plus grands du monde. Il permit à l’époque de démentir l’hypothèse de l’existence de canaux sur Mars. Le retentissement de la découverte offrit la reconnaissance mondiale scientifique des travaux de l’observatoire qui aujourd’hui encore est d’actualité. En effet les chercheurs scrutent le d’une grande pureté, pour débusquer, dans la galaxie, des phénomènes célestes inconnus.

L’observatoire du Pic du midi est labellisé depuis 2013 comme « Réserve internationale de ciel étoilé ». Un label décerné par l’international Dark-sky association qui garantit que le site n’a pas de pollution lumineuse.

 

Le Pic du Midi de l’impossible accès au téléphérique

 

Jusqu’au milieu du XXe s, il fallait plus de trois heures pour atteindre le Pic depuis le chemin du Tourmalet. Ayant déjà acquis une belle notoriété, une auberge était déjà installée à l’époque.

Pic du midi-camping Le Ruisseau

En 1952, un premier téléphérique d’une faible capacité est inauguré, au départ de La Mongie. Composé de deux tronçons, il y avait un arrêt au Taoulet. Mais le téléphérique n’était ouvert alors qu’aux seules équipes de l’Observatoire.

Avec le développement spectaculaire du tourisme des années 1990, le site du Pic du Midi rénove son accueil et décide la construction d’un nouveau téléphérique rendant accessible le sommet aux touristes.

L’ancien téléphérique est démonté avant que ne soit posé le nouveau sur le même tracé. Il est inauguré en 2000.

Partant de la station de La Mongie, le premier tronçon mesure 1781 mètres de longueur et avale un dénivelé de 560 mètres. Le deuxième tronçon est encore plus long avec 2629 m pour une pente moyenne de 21%.

 

Mais les amateurs de randonnée peuvent bien sûr grimper par les anciens chemins et savourer leur exploit avec bonheur, après avoir joui des merveilleux paysages pyrénéens.

 

Pour tous les renseignements concernant la visite

 

http://picdumidi.com/