Tarbes

15th Nov 2018
Marche de noel-Tarbes

TARBES, la belle provinciale d’Occitanie

À une petite heure de votre camping, la ville de Tarbes, antique cité du Piémont pyrénéen, en occitanie vous attend pour un superbe marché de Noël…et bien sûr pendant toute la période estivale.

Marche de noel-Tarbes

Tarbes, préfecture des Hautes-Pyrénées, est une belle ville provinciale qui réjouit le regard par de beaux édifices classiques et de magnifiques places agrémentées de fontaines.

En effet, cette ville compte 7 fontaines remarquables qui donnent un cachet particulier à la ville.

LA FONTAINE DES IV VALLEES
Place Marcedieu

L’édification de cette fontaine est née des dernières volontés de Mme Félicité Duvignau, qui désirait par son legs, contribuer à la construction de deux fontaines sur la place Marcadieu.

Fontaine grandiose érigée sur 4 étages : Au sommet le groupe de l’Aurore avec une femme nue et l’isard dressé sur ses pattes arrières qui l’accompagne. Au-dessous le groupe des Torrents : L’Adour et l’Echez, Le Bastan, l’Arros, la Neste puis le Gave, sculpté en roche de Lorraine, choisie pour son grain grossier. Plus bas, trois animaux représentatifs de la faune de nos montagnes. L’aigle, le loup et l’ours en bronze. Enfin, les personnifications des vallées d’Argelès, de Bagnères, d’Aure et de la plaine de Tarbes.

fontaine de tarbes

LA FONTAINE MONTAUT

Place Mercadieu
Ce fut la première fontaine érigée à Tarbes, grâce à un legs fait par Pierre Montaut. À l’origine, elle occupe le centre géométrique de la place Marcadieu. Très sobre, entièrement réalisée en pierre de Lourdes, elle se compose d’une colonne architecturée émergeant d’un socle massif baigné par un bassin circulaire rempli par des jets personnifiés de mufles et de lions.

LA SOURCE D’AMOUR

Place Mercadieu

Le groupe représente deux personnages. La femme nue, personnification de la source, tient de ses deux mains et dans un geste gracieux, une jarre d’où s’écoule de l’eau. Un Amour ailé, sous les traits d’un jeune adolescent, se tient à genoux aux pieds de la Source.

LA FONTAINE DE L’INONDATION

Place de la Courte-Boule

Représentation très réaliste du fléau de l’inondation. L’eau monte et les malheureux sinistrés se hissent à force de bras sur un rocher qui est leur dernier refuge et leur dernier espoir.

LES FONTAINES DE VERDUN

Place de Verdun

Constituée d’une boule de granit poli de 1,5 tonne, soutenue par un film d’eau sous pression, cette fontaine est très spectaculaire

LA FONTAINE PLACE SAINT JEAN

Place Saint-Jean

En marbre de Payolle représente l’apôtre Saint Jean

LA FONTAINE DE LA GESPE

Place André Guerlin

La dernière née des fontaines tarbaises, elle en marbre d’Arudy et son thème rend hommage à l’interaction de la ville avec l’eau.

 Tarbes pleine de poésie qui dévoile sa légende.

La légende veut que la reine d’Ethiopie Tarbis, proposa son amour à Moïse qui le refusa. Désespérée de chagrin, elle quitta son trône et partit loin des yeux du monde cacher son affliction. Après bien des épopées, elle parvint en Bigorre et édifia au bord de la rivière Adour sa demeure et fonda la ville de Tarbes… et sa sœur, fit de même sur les bords du Gave pour bâtir Lourdes.

Une visite de la ville de Tarbes

Outre le circuit des fontaines, le parcours commence Place de Verdun, au cœur de la ville où s’affichent de nombreuses terrasses de café pour bénéficier d’un rafraîchissement au soleil.

Prenez au nord vers la rue Massey pour déboucher sur le jardin Massey du même nom. Ce tarbais a lui aussi fait don à la ville de ce jardin qu’il s’était aménagé mais qui n’était pas achevé quand il mourut. Aujourd’hui, canards et paons gravitent dans cet espace vert, agrémenté d’arbres d’essences très variées. En continuant au nord, sur l’artère Achille Jubunal, se trouve le Musée Massey où sont regroupés des documents et objets relatifs aux hussards.

Revenez par la rue André Fourcade pour retourner dans le centre-ville. Continuez jusqu’à la place Jean Jaurès où de dresse l’imposant hôtel de ville, de style classique du XIXe s.

Prenez la rue Braunhauban à votre droite qui est piétonne et commerçante jusqu’à retrouver la place de Verdun, que vous traverserez pour prendre la rue de l’abbé Torne. Ce quartier est le plus ancien de Tarbes avec de nombreuses maisons datant du 17 è siècle.

À votre gauche, le lycée Théophile Gautier ancien lycée impérial où le comte de Lautréamont fit sa classe. Au croisement prenez à droite, rue de la victoire pour passer devant la maison natale du Maréchal Foch avant de revenir rue de l’abbé Torne pour arriver à la place du Gal Charles de Gaulle et admirer la Cathédrale Notre dame de la Sède. Cette place très agréable vous permet d’accéder à la préfecture des Hautes Pyrénées et à l’hôpital de l’ayguerote qui présentent chacun une très belle façade.

S’il vous reste encore un peu d’énergie, retrouvez la place Mercadieu avec la très belle halle de type Baltard- la villa Bel-Air, une grande maison bourgeoise entourée d’un parc.

 

Tarbes détient le label villes et villages fleuris, garant d’une belle qualité de vie, label qui récompense les communes pour leur respect de l’environnement, leur qualité d’accueil des habitants et des touristes, leurs actions en faveur du patrimoine végétal et naturel et la préservation du lien social.

C’est une ville agréable à visiter qui donne une idée de la splendeur des villes provinciales de l’époque du XIXe siècle.

Puis ce sera le retour dans votre camping pour une agréable veillée dans votre chalet.